fbpx

24 octobre 2022

Devenir vulnerability analyst

La cybersécurité est un sujet à part entière dans l’actualité des entreprises. Selon une étude menée par le Cesin sur la cybersécurité des entreprises françaises, la moitié des entreprises françaises ont, en 2021, été la cible d’une à trois cyberattaques. 

Pour faire face à ce risque, les entreprises font parfois appel à un expert de la sécurité informatique : le vulnerability analyst.

Définition du métier de vulnerability analyst

Le vulnerability analyst, ou vulnerability assessment analyst, analyse les failles constituant un risque pour les systèmes d’exploitation, les réseaux informatiques et les applications. Au-delà de son travail d’inspection, l’analyste en vulnérabilité propose aux entreprises des solutions de cybersécurité pour protéger leurs données de manière durable. Souvent engagé comme consultant, il bénéficie d’une importante liberté d’exercice en travaillant aussi bien pour une Petite à Moyenne Entreprise (PME) que pour de grands groupes. 

Quelles sont les missions du Vulnerability Analyst ?

À l’instar d’autres professionnels de la cybersécurité, le vulnerability analyst fait preuve d’une certaine capacité d’innovation et de créativité. 

Pour mener à bien son travail, l’analyste doit : 

  • réaliser une évaluation des risques pour la sécurité des systèmes informatiques à l’aide d’un programme appelé “scanner de vulnérabilité” ; 
  • développer des scripts adaptés aux systèmes étudiés et les tester ; 
  • évaluer la compatibilité du système avec les lois et les régulations en vigueur en matière de cybersécurité ;  
  • fournir à l’entreprise des recommandations précises pour renforcer leur système informatique ; 
  • réévaluer régulièrement la stratégie de défense établie pour pallier l’évolution constante de la menace numérique. 

Quel est le profil pour exercer le métier de Vulnerability Analyst ?

Exercer le métier d’expert en vulnérabilités informatiques implique une certaine appétence pour les domaines de la cybersécurité, de l’informatique et de la programmation. Un large panel de profils peut donc convenir à l’exercice de cette profession. 

Quelles sont les compétences requises pour être Vulnerability Analyst ?

Les savoir-faire du Vulnerability Analyst

  • Le vulnerability assessment analyst se met dans la peau d’un hacker afin d’anticiper ses potentielles attaques. Il doit maîtriser aussi bien les outils de collecte de données et de SOC (Security Operations Center) que les outils de reporting de données.
  • Une solide maîtrise des langages de code est également essentielle à la bonne conduite de ses travaux. 

Les savoir-être du Vulnerability Analyst

Les soft-skills de cet expert sont tout aussi importantes que ses compétences techniques. Toujours exposé à de nouveaux risques, il doit faire preuve d’innovation et d’un grand sens du détail pour proposer à l’entreprise des dispositifs efficaces et précis. Au quotidien, le vulnerability analyst mobilise sa capacité à régler des problèmes, mais aussi ses facultés de communication puisqu’il est responsable de la bonne réception de ses rapports d’expertise.

Quel est le salaire d’un Vulnerability Analyst  ?

Du fait de ses nombreuses perspectives d’emploi, le métier de vulnerability analyst a une grille de salaire assez variable, qui oscille en moyenne entre 3 000 et 3 500€ par mois. 

Quelle formation pour devenir Vulnerability Analyst ?

Plusieurs formations permettent d’accéder au métier de vulnerability analyst : 

  • une licence professionnelle mention gestion du risque informatique en alternance ;  
  • un Bac +3 ou Bachelor en informatique, en programmation ou en cybersécurité ; 
  • un diplôme d’ingénieur informatique de niveau Bac +5.  

Au-delà du diplôme, l’expérience professionnelle du futur vulnerability analyst est également un atout largement valorisé sur le marché de l’emploi. 

Quelles sont les évolutions professionnelles du Vulnerability Analyst ?

Puisqu’il peut exercer aussi bien en interne dans une entreprise qu’en tant que consultant extérieur, le vulnerability analyst sera à même de former sa propre structure spécialisée dans l’audit en cybersécurité.  

Découvrez ici les autres types de métiers.

Plus de

fiches métiers

Métier d'auditeur en cybersécurité
Auditeur cybersécurité

Le vulnerability analyst, ou vulnerability assessment analyst, analyse les failles constituant un risque pour les systèmes d’exploitation, les réseaux informatiques et les applications.

Découvrir la fiche métier
Métier ingénieur DevOps
DevSecOps

Le vulnerability analyst, ou vulnerability assessment analyst, analyse les failles constituant un risque pour les systèmes d’exploitation, les réseaux informatiques et les applications.

Découvrir la fiche métier
Métier de technicien d'assistance informatique
Technicien d’assistance en informatique

Indispensable aux utilisateurs d’équipements numériques, le technicien d’assistance en informatique joue un rôle clé au sein de l’entreprise.

Découvrir la fiche métier
Métier d'architecte cybersécurité
Architecte cybersécurité

Le métier d’architecte en cybersécurité se réfère aux opérations menées sur l’infrastructure et l’architecture d’un système informatique dans le but de s’assurer de son niveau de sécurité. 

Découvrir la fiche métier
Métier de consultant en cybersécurité
Consultant en cybersécurité

Un consultant en cybersécurité est un peu comme un hacker au service d’une entreprise. En pénétrant son système informatique avec un programme adapté, il évalue le niveau de sécurité des réseaux et leurs potentielles failles.

Découvrir la fiche métier
Métier de manager SOC
SOC manager

Les SOC sont des centres opérationnels de sécurité qui assurent la surveillance des systèmes de données. Le manager du SOC, expert en cybersécurité, supervise et coordonne tous les corps de métier présents au sein de l’infrastructure. C’est un domaine d’activité avec un très fort taux d’employabilité. 

Découvrir la fiche métier