6 décembre 2023

Fiche métier du responsable Gouvernance Risque et Conformité (GRC)

Le Responsable GRC mène ses actions dans les domaines de la gouvernance, du risque et de la conformité. Il veille sur la concordance entre les objectifs de l’entreprise et les réglementations en vigueur, tout en minimisant les risques. Des études de niveau bac + 5 sont nécessaires pour prétendre au poste de responsable GRC. Profil recherché par les entreprises de tout secteur, il bénéficie d’un salaire et d’une évolution de carrière attractive.

Qu’est-ce qu’un Responsable GRC

Avant d’aborder la question des rôles et missions d’un responsable GRC, rappelons ici les trois piliers de la Gouvernance Risque et Conformité.

La GRC, c’est quoi ?

La gouvernance, la gestion des risques et la conformité mettent à disposition des entreprises une stratégie et une structure pour atteindre leurs objectifs tout en maintenant leur intégrité. Les outils et processus mis en place participent à la gestion des risques et au respect du contexte réglementaire. Découvrez ci-après les trois domaines de la GRC.

La gouvernance d’entreprise

Pilotée au niveau de la Direction générale, la gouvernance fournit un cadre aux décisions de gestion d’une entreprise. Les processus, politiques et contrôles qui la composent assurent l’adéquation entre les activités quotidiennes et la stratégie de l’organisation. La gouvernance s’applique aux intervenants internes et externes à l’entreprise.

La gestion des risques

Les risques sont des éléments susceptibles de provoquer des impacts négatifs sur les objectifs d’une organisation. La mise en place d’un programme de gestion des risques permet d’identifier les menaces dans les domaines de la cybersécurité, de la finance ou des réglementations. Elle propose également l’adoption de processus unifiés pour minimiser les risques.

La gestion de la conformité

La conformité est le 3ᵉ pilier de la GRC. Elle implique le respect des lois qui régissent les activités des entreprises, telle que la RGPD. La non-observation des règles génère des problèmes de norme réglementaire. Ils peuvent entraîner des pertes financières ou autres préjudices à l’organisation. Seule une gestion rigoureuse de la conformité protège durablement les entreprises.

Les rôles du Responsable GRC

Le responsable des risques et de la conformité fait partie de la gouvernance de l’entreprise. Il s’assure que les politiques et processus métiers mis en œuvre sont en accord avec la réglementation. Il identifie les risques qui pèsent sur l’entreprise, qu’ils soient opérationnels, techniques ou procéduraux, et met en place des mesures pour les écarter.

Le responsable GRC a un rôle d’écoute auprès du directeur des systèmes d’information, du directeur financier ou du directeur général. Il leur prodigue des conseils en matière de gestion des risques et les assiste dans la mise en œuvre de contrôle de sécurité et protection des données. Le consultant GRC veille également sur une adhésion forte des différentes parties prenantes aux objectifs de l’entreprise.

Les principales missions d’un responsable des risques et de la conformité

Les missions d’un consultant GRC sont multiples. Elles consistent à mettre en place les bonnes pratiques de sécurité et veiller au respect des normes par tous les services de l’entreprise. Le responsable GRC propose à la Direction un mode de gouvernance éthique. Il s’assure que le développement de la relation client respecte le cadre réglementaire. Voici quelques exemples de missions que peut mener un responsable des risques et de la conformité.

  • Le consultant GRC assiste les entreprises dans l’élaboration des processus et politiques de sécurité. Il organise régulièrement des audits internes pour vérifier la bonne exécution des programmes de conformité.
  • Le responsable GRC sensibilise les salariés de l’organisation à la conformité réglementaire. Il vérifie si les politiques et processus mis en place au sein de l’entreprise ont bien été diffusés dans tous les services.
  • Pour permettre à l’entreprise d’atteindre ses objectifs en toute sécurité, l’ingénieur GRC établit un programme de gestion des risques sur l’ensemble des systèmes d’information (SI). Il évalue les menaces en matière de cybersécurité et propose des mesures pour limiter les dégâts en cas d’attaque.

 

Quelles sont les compétences et qualités d’un Responsable Gouvernance Risques et Conformité ?

Le responsable GRC est chargé de trois domaines différents : la gouvernance de l’entreprise, la gestion des risques et la gestion de la conformité. Il doit disposer de compétences humaines et techniques pour mener à bien ses missions.

Compétences d’un consultant GRC

Le responsable GRC est avant tout un manager d’équipe. Il est également amené à mettre en place des outils ou procédures pour la gestion des risques. Des compétences en gestion de projet et d’animation d’équipe sont nécessaires pour atteindre ses objectifs.

Le responsable de la gouvernance sécurité doit disposer de connaissances solides sur les systèmes d’information, la gouvernance des données et la cybersécurité. Avec une expérience complémentaire en contrôle interne, il bénéficie des meilleurs atouts pour mettre en place une gestion des risques efficace.

Le responsable du risque de conformité maîtrise la réglementation régissant les activités de l’entreprise. Elle comprend entre autres la protection des données personnelles (RGPD). Grâce à une veille réglementaire, le consultant GRC prend connaissance des nouvelles lois telles que la directive européenne DSP2 sur les paiements.

Les qualités d’un responsable GRC

La gestion des risques est l’affaire de tous. Mais seule une communication efficace permet de diffuser efficacement la culture de la conformité au sein de l’entreprise. C’est le rôle du consultant GRC ou du responsable de la gouvernance sécurité.

Un responsable GRC doit disposer d’une excellente capacité relationnelle pour nouer des liens solides avec les différents services de l’entreprise. Cette qualité lui permet également de manager efficacement son équipe. Il peut ainsi inculquer avec succès les valeurs de la GRC à un consultant junior.

Le directeur de la GRC excelle dans la communication orale et écrite. Il peut aussi bien adresser les questions de cybersécurité à la Direction générale qu’expliquer ce qu’est la sécurité des données aux employés de l’entreprise.

Le responsable GRC dispose d’un grand sens d’organisation. Il lui permet de piloter et coordonner des projets transverses comme ceux concernant la cybersécurité. Ils impliquent la participation de plusieurs services et métiers de l’entreprise.

Le responsable GRC en cybersécurité est doté de qualités pédagogiques et d’une force de proposition sans faille. Il parvient à convaincre la Direction de l’organisation d’appliquer ses mesures et fédérer les salariés autour des sujets liés à la cybersécurité et à la réglementation.

Quelles études pour devenir Responsable GRC ?

Il faut suivre des études de niveau bac + 5 pour occuper un emploi de responsable GRC. Certains cursus de formation sont à privilégier. C’est le cas des études de droit des entreprises ou des études d’ingénieur en cybersécurité. Après un baccalauréat général ou technologique, intégrez une licence puis un master en cybersécurité, ou en gestion des technologies de l’information.

La Cyber Management School propose aux étudiants une formation certifiante en cybersécurité. Après 3 à 5 années d’études, vous disposez d’un bagage technique et opérationnel nécessaire pour postuler pour un emploi en GRC. Ce début de carrière vous permet d’évoluer vers un poste de responsable GRC.

Vous voulez intégrer une entreprise en tant que consultant dans le domaine de la gouvernance et des risques ? Complétez vos diplômes avec une formation de délégué à la protection des données (DPO). Accompagnée de la certification CISA (Certified Information System Auditor), elle vous mène vers la carrière de responsable GRC. Reconnues dans le domaine de la cybersécurité, ces formations vous préparent entre autres aux missions d’audit des SI.

Dans quel secteur peut-il travailler ?

Les métiers de consultant et responsable GRC sont recherchés dans tous les secteurs. En effet, les entreprises doivent faire face à des problématiques réglementaires de plus en plus complexes. En même temps, les cyberattaques n’ont jamais été aussi nombreuses.

Ce contexte oblige les entreprises à intensifier leurs politiques de sécurité des données. La mise en place d’un poste de GRC de la cybersécurité au sein de l’organisation se trouve primordiale. Il prend en charge la gouvernance des données et la gestion des risques.

Quel est le salaire d’un Responsable Risques et Conformité ?

Le poste de responsable de la gouvernance en sécurité requiert un savoir-faire et des qualités spécifiques. Expert en matière de cybersécurité et de protection des données, il doit aussi maîtriser le contexte réglementaire de son entreprise. Excellent communicant, le responsable GRC sait imposer pour mettre en place une gestion efficace des risques dans l’entreprise.

Un tel profil est non seulement recherché, mais aussi difficile à trouver. Selon l’expérience en matière de cybersécurité, de la réglementation et du contrôle interne, le salaire brut annuel d’un consultant GRC est d’environ 70 000 euros. Il peut atteindre 150 000 euros pour un responsable GRC expérimenté.

Quelle évolution de carrière pour un Responsable GRC ?

Le poste de responsable GRC est évolutif. Après plusieurs années d’expérience, il peut évoluer en interne vers un poste de directeur de la cybersécurité ou directeur informatique. S’il souhaite quitter le domaine de la gouvernance en sécurité, il peut se diriger vers des postes comme directeur de l’audit, directeur du contrôle interne ou encore directeur du marketing.

La GRC fait partie des enjeux majeurs pour les entreprises. Les postes de consultant GRC ou responsable GRC sont de plus en plus recherchés. Vous pensez vous diriger vers le métier de GRC en cybersécurité ? Une maîtrise du domaine de l’informatique et de la sécurité des données sera nécessaire.

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare Cyber Management School.

Plus de

fiches métiers

Métier de l'architecte réseau (architecte en ingénierie système et réseau)
Fiche métier de l’architecte réseau : missions, compétences, études et salaires

L’architecte réseau est chargé de l’interconnexion des biens et des services d’information au sein d’une entreprise ou d’une administration. Il […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Prompt Engineer
Fiche métier du Prompt Engineer : missions, compétences, études et salaires

Propulsée à l’avant de la scène avec l’arrivée de ChatGPT, l’intelligence artificielle (IA) a favorisé l’émergence de nouveaux métiers. Parmi […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Digital Forensic Analyst (analyste Forensic)
Fiche métier du Digital Forensic Analyst

Le digital forensic analyst, ou analyste forensic, œuvre dans le domaine de la criminalistique numérique. Expert en cybersécurité, il intervient […]

Découvrir la fiche métier
Métier d'Analyste de Malware
Fiche métier du Malware Analyst

Le Malware Analyst est un membre essentiel de l’équipe de cybersécurité d’une entreprise. À l’heure où les cyberattaques utilisent des […]

Découvrir la fiche métier
Métier de service delivery manager (Project Delivery Manager)
Fiche métier du Service Delivery Manager

Vous êtes partagé entre la finance, les ressources humaines, le droit des affaires et l’informatique ? Saviez-vous qu’il existe un […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Hacker, le pirate informatique qui déjoue la cybersécurité
Fiche métier du hacker

Le hacker éthique participe au développement de solutions en cybersécurité. À la différence du pirate informatique malveillant et cherchant à […]

Découvrir la fiche métier