14 novembre 2023

Fiche métier du Malware Analyst

Le Malware Analyst est un membre essentiel de l’équipe de cybersécurité d’une entreprise. À l’heure où les cyberattaques utilisent des malwares en tout genre pour compromettre les systèmes d’information, cet expert est en première ligne de défense. Fort d’une analyse scrupuleuse des logiciels malveillants, il dissèque ces attaques pour mieux les comprendre et les contrer. Le point sur ce métier, déterminant dans la sécurité informatique des entreprises.

Qu’est-ce qu’un Malware Analyst ?

Le malware analyst, ou analyste des logiciels malveillants, appartient à l’équipe de cybersécurité ou informatique. Son rôle est précis : il ne s’intéresse qu’aux applications malveillantes, utilisées dans la majorité des cyberattaques.

Qu’est-ce qu’un logiciel malveillant ?

Un logiciel malveillant, ou malware, n’est autre qu’un virus envoyé par des hackers dans le système d’information d’une entreprise, son réseau ou encore son cloud. Il existe différentes façons d’introduire un malware dans un système. Dans la majorité des cas, les pirates exploitent une faille de sécurité pour glisser leur logiciel hostile. Ce dernier a pour objectif de compromettre un réseau, de voler des données sensibles ou d’arrêter l’activité de l’organisation visée.

Les conséquences des attaques par malware peuvent être dramatiques pour les organisations, mais aussi pour les personnes dont les données ont été compromises. C’est pourquoi le malware analyst entre en jeu, afin de réduire l’impact des logiciels malveillants.

Le rôle du malware analyst : entre détection et mises en place de solutions de sécurité

Spécialiste dans son domaine, l’analyste de programmes malveillants s’intéresse à tous les malwares existants. Il apprend leur mode de fonctionnement et décrypte leur code source. Son expertise globale et l’utilisation d’outils techniques lui apportent les compétences pour les détecter et les éliminer. Cet expert joue un rôle concret dans une organisation. Il traque les intrusions des malwares et les bloque le plus rapidement possible. Lorsqu’aucune attaque n’est suspectée, il cherche les vulnérabilités des systèmes qui pourraient faciliter l’implantation de ces logiciels pirates.

Les missions de l’analyste des logiciels malveillants : à la fois cyber pompier et analyste forensic

Les missions de l’analyste expert en logiciels malveillants sont multiples. Ce spécialiste des malwares s’occupe à la fois de détecter ces programmes, mais aussi d’élaborer des stratégies de sécurité.

Analyse des logiciels malveillants pour mieux les comprendre

Une analyse et une étude approfondie des logiciels malveillants aident cet expert à décrypter le fonctionnement d’un malware. Il anticipe alors son déploiement et peut, avec ses outils et ses connaissances, arrêter sa propagation. Le malware analyst se heurte aux techniques d’obfuscation et de cryptage des hackers. Il doit donc réussir à détecter les intrusions les plus discrètes.

Intervention rapide en cas de détection de cyberattaques dans les systèmes de l’entreprise

L’analyste de logiciels malveillants travaille aussi dans l’action. Lors d’une cyberattaque par malware, il est appelé à l’aide. C’est lui qui détermine le type de programmes contre lequel il faut agir. Son niveau de connaissances sur les malwares existants lui permet d’intervenir pour conseiller les équipes en place.

Mise en place de solutions de sécurité pour lutter contre les malwares

Les connaissances acquises sur les logiciels malveillants lui donnent les éléments nécessaires pour élaborer une défense efficace. Il contribue à la mise en place de stratégies pertinentes de sécurité. Il propose des logiciels de détection plus appropriés aux services à protéger par exemple. Il conseille également sur les actions à mener (mises à jour de sécurité, prévention auprès des collaborateurs touchés par les attaques d’ingénierie sociale, etc.).

Rédaction de rapports d’analyses sur les logiciels malveillants

Le malware analyst rédige de nombreux rapports pour centraliser ses connaissances sur les malwares. Cette documentation est partagée en interne, avec les différents acteurs de la cybersécurité. Ces données servent à élaborer des stratégies de défense. L’anticipation d’intrusion malveillante sur les systèmes informatiques permet d’éviter les attaques.

Collaboration avec les équipes informatiques de l’entreprise

Le malware analyste travaille avec l’ensemble des membres de l’équipe informatique. Il conseille sur les dispositifs techniques à adopter pour éviter les intrusions. Il peut également signaler des failles de sécurité et demander aux développeurs de corriger leur code. Cette étroite collaboration offre l’avantage de former des lignes de défense plus efficaces et de prévenir d’éventuelles cyberattaques.

Quelles sont les compétences et qualités d’un Malware Analyst ?

Le malware analyst est un expert en cybersécurité, spécialisé en logiciels malveillants. Cette caractéristique lui demande des compétences ciblées, notamment en matière de processus d’analyse.

Les outils techniques pour analyser les logiciels malveillants

Pour détecter et décrypter les programmes informatiques malveillants, le malware analyst utilise des outils spécifiques. Il doit donc se servir de sandbox, des débogueurs (WindDbg ou OllyDbg par exemple), ou encore les émulateurs ou les outils d’ingénierie inversée (IPA Pro). Ces outils d’analyse viennent compléter des connaissances en cryptographie. Il maîtrise également les dispositifs de détection des menaces.

Des compétences avancées en informatique et en cybersécurité

Le malware analyst connaît parfaitement l’environnement informatique. Il dispose de parfaites connaissances sur les systèmes d’exploitation (Windows, macOS, Linux) pour intervenir sur tous les supports. Les langages de programmation (C/C++, Python, Java, etc.) font partie de son bagage technique, ainsi que les protocoles de communication (TCP/IP, etc.). Cet expert technique sait également détecter les failles de sécurité.

Cet expert dispose également de connaissances clés sur les menaces des cybercriminels. Il connaît les attaques Zero Day, les ransomwares ou encore les campagnes de phishing exploitant l’ingénierie sociale.

Les qualités humaines du malware analyst

La capacité d’analyse est l’une des qualités principales pour cet expert de la cybersécurité. Il doit être curieux et motivé pour découvrir de nouvelles solutions pour contrer les attaques par malware. Il effectue une veille permanente sur les techniques des hackers. Il cherche à décrypter le code source de chaque logiciel malveillant.

L’analyse et la recherche sont une passion. Il doit également savoir faire preuve de patience et de rigueur. Une erreur d’analyse ou un manque de discernement peut nuire à la sécurité des systèmes d’information. Il dispose d’une bonne capacité à gérer un stress et une situation de crise. Savoir travailler en équipe et le sens de la communication sont également des atouts pour exercer le métier d’analyste de malwares.

Quelle formation pour devenir Malware Analyst ?

Le niveau d’étude pour postuler à un poste de Malware Analyst est de bac +5 minimum. Le métier de malware analyst est exigeant et nécessite des compétences informatiques de très haut niveau. Un diplôme d’ingénieur en informatique est un prérequis pour de nombreuses entreprises.

La formation dispensée par la Cyber Management School vous dote des compétences requises pour le métier. Suivez le parcours en trois ans pour obtenir un Bachelor en cybersécurité. Vous disposez alors du bagage technique nécessaire pour évoluer au sein d’une équipe de sécurité informatique. Optimisez votre profil avec un mastère en cybersécurité (niveau bac +5).

Nous proposons des spécialisations pour aiguiller les profils vers des compétences clés de futures analystes. Notre cursus comprend également des stages et des périodes d’alternance pour acquérir une expérience sur le terrain. Nos étudiants suivent une formation complète pour appréhender les enjeux des menaces de manière concrète.

Dans quels domaines peut-il travailler ?

Les secteurs de la santé, des finances, de la sécurité informatique, du e-commerce ou encore de la défense sont, aujourd’hui, les plus en demande de malware analyst. Le secteur des médias n’est pas en reste : le blocage de l’activité pour diffuser de la propagande est une menace déjà mise à exécution. Ce sont également les grands groupes, cibles des cyberattaques, qui souhaitent étoffer leur service de sécurité par ce type d’expert.

Le malware analyst peut donc travailler dans de nombreux domaines. Les offres d’emploi émanent souvent d’entreprises ou d’organisations, comme Microsoft, Thales, ou encore l’ANSSI, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information.

Quel est le salaire d’un Malware Analyst ?

Le niveau de salaire d’un malware analyst varie en France en fonction de votre situation géographique ainsi que de l’organisation. Au siège d’une multinationale à Paris, un débutant peut recevoir une rémunération moyenne de 35 000 euros brut par an. Avec l’expérience, le salaire atteint plus de 60 000 euros brut par an.

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif. Le niveau d’expérience et la spécialisation du malware analyst influence la rémunération. Il s’agit alors d’opérer au cas par cas selon les profils pour trouver un salaire juste et adapté.

Quelle évolution de carrière pour un Malware Analyst ?

L’Analyste malware peut s’orienter vers différentes voies après avoir exercé son métier pendant 3 à 5 ans. S’il conserve une passion pour l’analyse, il peut envisager un poste d’analyste de la menace cyber. Il déploie ses compétences, non plus sur un unique sujet, le malware, mais sur l’ensemble des menaces de cybersécurité. Son travail consiste alors à déployer une stratégie de défense globale et non plus simplement axée sur les programmes informatiques malveillants.

Si le malware analyst est porté par le sens du management, il peut alors tendre vers le poste de responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI). Il dirige alors des équipes de cybersécurité avec, là aussi, une approche plus généraliste des menaces et des stratégies de sécurité à mettre en place.

Le malware analyst est un profil disposant d’une extrême expertise en analyse. Son impressionnant bagage technique en fait un profil avantageux pour toutes les entreprises souhaitant mettre en place de vraies politiques de cybersécurité.

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare Cyber Management School.

Plus de

fiches métiers

Métier de l'architecte réseau (architecte en ingénierie système et réseau)
Fiche métier de l’architecte réseau : missions, compétences, études et salaires

L’architecte réseau est chargé de l’interconnexion des biens et des services d’information au sein d’une entreprise ou d’une administration. Il […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Prompt Engineer
Fiche métier du Prompt Engineer : missions, compétences, études et salaires

Propulsée à l’avant de la scène avec l’arrivée de ChatGPT, l’intelligence artificielle (IA) a favorisé l’émergence de nouveaux métiers. Parmi […]

Découvrir la fiche métier
Découvrez le métier du Responsable GRC en cybersécurité
Fiche métier du responsable Gouvernance Risque et Conformité (GRC)

Le Responsable GRC mène ses actions dans les domaines de la gouvernance, du risque et de la conformité. Il veille […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Digital Forensic Analyst (analyste Forensic)
Fiche métier du Digital Forensic Analyst

Le digital forensic analyst, ou analyste forensic, œuvre dans le domaine de la criminalistique numérique. Expert en cybersécurité, il intervient […]

Découvrir la fiche métier
Métier de service delivery manager (Project Delivery Manager)
Fiche métier du Service Delivery Manager

Vous êtes partagé entre la finance, les ressources humaines, le droit des affaires et l’informatique ? Saviez-vous qu’il existe un […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Hacker, le pirate informatique qui déjoue la cybersécurité
Fiche métier du hacker

Le hacker éthique participe au développement de solutions en cybersécurité. À la différence du pirate informatique malveillant et cherchant à […]

Découvrir la fiche métier