15 septembre 2023

Fiche métier du directeur cybersécurité

Le directeur cybersécurité est l’acteur clé de la protection des systèmes informatiques de son entreprise. À la tête d’une équipe d’experts en sécurité, il diligente la stratégie de protection contre les cyberattaques. Au fait des enjeux et des risques des cybermenaces, il planifie les mesures à mettre en place au sein de son organisation. Retrouvez toutes les informations utiles sur le métier de directeur de la cybersécurité.

Quel est le rôle d’un directeur cybersécurité ?

Le métier de directeur de la cybersécurité dans une entreprise est un poste de haut niveau. Sa responsabilité est multiple. Il doit à la fois prémunir son organisation des risques liés aux cybermenaces et manager son équipe. Son rôle principal est d’assurer la protection des données et des systèmes informatiques de son entreprise.

Les directeurs de la cybersécurité en entreprise managent des responsables de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI). Ainsi, ils couvrent la globalité des aspects de la sécurité de son organisation. Ils gèrent, centralisent et définissent les solutions de défense informatique. Ils rendent des comptes à la direction générale de l’entreprise et collaborent avec le directeur des Systèmes d’information (DSI).

Quelles sont les missions d’un directeur cybersécurité ?

Le directeur cybersécurité jongle avec les missions liées à son niveau de responsabilité. Il apporte son niveau de connaissance et son expérience dans son domaine à de multiples niveaux. Tous les employés d’une entreprise bénéficient de ses conseils.

Mise en place d’une stratégie de sécurité informatique pour l’entreprise

La mission première du directeur de la cybersécurité est de définir la stratégie de la sécurité informatique. Il met en place les outils et organise les missions de ses équipes. La planification de sa méthode de défense doit recevoir l’aval de la direction générale, notamment pour valider les investissements financiers.

Sa connaissance de l’activité de son entreprise et des enjeux de sécurité lui permettent d’établir un plan d’action précis. Il optimise et adapte son mode de surveillance et les outils de défense en fonction des vulnérabilités détectées. La mise en place de son plan de sécurité est réalisée selon les normes légales et réglementaires (RGPD, normes ISO, PCI DSS, etc.). Le directeur cybersécurité est le garant du respect de la réglementation et de la mise en conformité de ses procédures et outils.

Supervision des équipes dans la bonne application des procédures de sécurité

Le directeur de la cybersécurité supervise ses équipes SI. Il vérifie que ses procédures de sécurité sont respectées et comprises. L’une de ses missions est de s’assurer que ses collaborateurs réalisent une surveillance permanente des systèmes d’information. Ce sont eux qui appliquent ses directives. En cas de cyberattaques, ses équipes sont en mesure de répondre efficacement. L’objectif du directeur cybersécurité est d’éviter la propagation de l’intrusion.

Mise en place des audits de sécurité sur les systèmes d’information de son organisation

Le directeur cybersécurité doit s’assurer que sa politique de sécurité est la bonne. Cette surveillance passe par le test de son organisation. Il peut donc commanditer des audits de sécurité, sous la forme d’un Bug Bounty ou de l’intervention d’une Red Team. Ces simulations en conditions réelles de cyberattaques évaluent la réactivé de ses équipes et l’efficacité de ses outils. En fonction  des failles de sécurité détectées, le directeur ajuste sa procédure et optimise ses actions.

Réalisation d’une prévention sur les risques de sécurité auprès des collaborateurs de l’entreprise

La cybersécurité n’est pas l’unique responsabilité des acteurs de l’informatique dans une entreprise. L’ensemble des salariés accédant aux systèmes d’information d’une organisation représentent des failles de sécurité. Une mauvaise gestion des données ouvre la porte aux cyberattaques. Le directeur de la cybersécurité s’occupe de la prévention auprès de tous les employés. Il réalise, par exemple, une charte de sécurité informatique. Il peut également proposer une formation interne sur des sujets liés à la cybersécurité.

Supervision de la gestion de crise lors d’une attaque de sécurité sur les systèmes de l’entreprise

Lors d’une cyberattaque, le directeur de la sécurité informatique est le chef d’orchestre de la défense. Il coordonne les procédures planifiées entre les équipes. Sa mission est alors de rendre compte des actions menées et de l’avancée de l’intrusion ou de son arrêt. Il fait ensuite le point avec ses équipes, le DSI ou la direction générale. L’objectif est de comprendre la vulnérabilité des systèmes et l’origine de l’attaque. Il pourra ainsi mettre en place des correctifs dans son organisation.

Assurer une veille permanente pour maintenir ses compétences à jour en matière de cybersécurité

Le directeur de la cybersécurité se tient informé des menaces en cours, mais aussi sur les solutions apportées. Il s’intéresse aux évolutions techniques des outils. Sa veille est constante pour ajuster régulièrement sa politique de sécurité informatique. Il partage ses connaissances auprès de ses collaborateurs.

L’interlocuteur privilégié des autorités de cybersécurité

Le directeur de la cybersécurité est le référent de l’entreprise auprès des autorités de la cybersécurité ou de régulation, comme l’ANSSI ou le CERT-FR. Il peut être amené à contacter les autorités compétentes pour des demandes d’assistance en cas d’incident de sécurité majeur.

Quelles compétences et qualités doit avoir le directeur de la cybersécurité informatique de l’entreprise ?

Les compétences d’un directeur de sécurité portent à la fois sur des connaissances techniques ainsi qu’une capacité à manager et communiquer.

Les compétences techniques du directeur de la cybersécurité

Le directeur cybersécurité est un expert dans son secteur. Il maîtrise parfaitement les technologies de sécurité informatique, les protocoles et les normes. Il connaît les systèmes d’exploitation, le fonctionnement d’une base de données ainsi que des réseaux connectés, en interne ou sur le cloud.

Les pare-feu, antivirus, outils de surveillance, les systèmes de gestion des accès aux bases des données n’ont aucun secret pour lui.

Les qualités d’un directeur de la cybersécurité

Sa fonction dirigeante lui impose de posséder un certain nombre de qualités humaines. Son métier pouvant le mener à une gestion de crise majeure, il doit disposer d’une parfaite résistance au stress. Des qualités managériales sont indispensables pour guider ses équipes. Il a le sens de la communication et doit savoir s’adapter à n’importe quel type d’interlocuteur.

Un haut niveau de connaissance de la cybersécurité

Les compétences techniques et les aptitudes humaines ne sont pas les seules composantes d’un directeur de la cybersécurité. Il comprend les enjeux d’une cybermenace. Son expérience acquise au cours de sa carrière lui apporte une connaissance globale de la cybersécurité. Il sait mettre en place un  Système de Management de la Sécurité de l’Information (SMSI), regroupant l’ensemble des processus pour réduire les risques au sein de son entreprise.

Quelles études et formations pour devenir directeur en cybersécurité ?

Il n’existe pas de formation directe pour accéder au poste de directeur de la cybersécurité. Vous le devenez après plusieurs années d’expérience passées au sein d’un service de cybersécurité. Parmi les métiers exercés, vous avez, par exemple, été analyste de la menace cybersécurité, puis chef de projet, etc.

Si vous envisagez ce poste de haut responsable en cybersécurité, nous vous recommandons de suivre une formation bac+5. Un diplôme d’ingénieur en cybersécurité, ou un Mastère, sont indispensables. Le cursus proposé par la Cyber Management School vous apporte le bagage technique et managérial qui caractérise le directeur cybersécurité.

Quel est le salaire d’un directeur cybersécurité ?

Le salaire d’un directeur de la cybersécurité dépend à la fois de son expérience et de l’entreprise qu’il rejoint. Il peut percevoir une rémunération oscillant entre 80 000 et 150 000 euros par an, en moyenne. Plus votre profil est expérimenté et plus vous pouvez prétendre à un haut salaire. À l’heure où les menaces cybercriminelles s’intensifient, toutes les entreprises ont intérêt d’investir dans des ressources humaines qualifiées.

Dans quel secteur le directeur cybersécurité peut-il travailler ?

De nombreux secteurs d’activités se sont ouverts aux métiers de la cybersécurité, conscients des enjeux des cyberattaques. C’est le cas notamment du secteur bancaire ou des assurances. L’univers de l’informatique recrute, mais aussi celui des télécommunications, des énergies, de l’industrie, des éditeurs de logiciels, etc. 

Quelles sont les entreprises qui recrutent des directeurs cybersécurité ?

En matière de recrutement, ce sont généralement les grandes entreprises, les grands groupes ou les institutions qui recherchent un directeur cybersécurité. Les sociétés de service peuvent également recruter des directeurs de la cybersécurité pour les placer au sein d’entreprises nécessitant des profils expérimentés. Les cabinets de conseils sont à la recherche de ce professionnel de haut niveau pour des interventions comme consultant.

Quelles évolutions de carrière pour un directeur de la cybersécurité ?

Le poste de directeur de la cybersécurité est le fruit d’une évolution de carrière. Arrivé à ce stade, ce professionnel de la cybersécurité est considéré comme un expert de sa profession. De nouvelles perspectives peuvent l’intéresser. Il peut quitter le monde de l’entreprise pour se consacrer à la recherche spécialisée en cybersécurité. L’enseignement est ouvert à ceux qui souhaitent partager leur expérience aux étudiants.

Si le directeur de la sécurité ne vise plus un poste en particulier, il peut souhaiter rejoindre de plus grandes institutions, comme l’ANSSI, le CERT-FR, le centre gouvernemental de la cybersécurité, ou devenir un membre du FIRST. En fin de carrière, le directeur de cybersécurité peut exercer en tant que consultant, apportant son expertise aux entreprises.

Le domaine de la cybersécurité est en plein essor. Si vous souhaitez vous investir dans un domaine innovant, retrouvez nos formations diplômantes, spécialisées dans la cybersécurité.

 

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare Cyber Management School.

Plus de

fiches métiers

Métier de l'architecte réseau (architecte en ingénierie système et réseau)
Fiche métier de l’architecte réseau : missions, compétences, études et salaires

L’architecte réseau est chargé de l’interconnexion des biens et des services d’information au sein d’une entreprise ou d’une administration. Il […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Prompt Engineer
Fiche métier du Prompt Engineer : missions, compétences, études et salaires

Propulsée à l’avant de la scène avec l’arrivée de ChatGPT, l’intelligence artificielle (IA) a favorisé l’émergence de nouveaux métiers. Parmi […]

Découvrir la fiche métier
Découvrez le métier du Responsable GRC en cybersécurité
Fiche métier du responsable Gouvernance Risque et Conformité (GRC)

Le Responsable GRC mène ses actions dans les domaines de la gouvernance, du risque et de la conformité. Il veille […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Digital Forensic Analyst (analyste Forensic)
Fiche métier du Digital Forensic Analyst

Le digital forensic analyst, ou analyste forensic, œuvre dans le domaine de la criminalistique numérique. Expert en cybersécurité, il intervient […]

Découvrir la fiche métier
Métier d'Analyste de Malware
Fiche métier du Malware Analyst

Le Malware Analyst est un membre essentiel de l’équipe de cybersécurité d’une entreprise. À l’heure où les cyberattaques utilisent des […]

Découvrir la fiche métier
Métier de service delivery manager (Project Delivery Manager)
Fiche métier du Service Delivery Manager

Vous êtes partagé entre la finance, les ressources humaines, le droit des affaires et l’informatique ? Saviez-vous qu’il existe un […]

Découvrir la fiche métier