27 septembre 2023

Fiche métier du cryptologue

Le cryptologue est un poste clé en matière de cybersécurité. Cet ingénieur, adepte des mathématiques et des algorithmes, s’occuper de crypter et décrypter les données. Son but : sécuriser les informations sensibles de son entreprise. Découvrez le métier de cryptanalyste, garant de la sécurité des données et expert en chiffrement.

Qu’est-ce qu’un cryptologue ?

L’étymologie du mot cryptologie suffit pour définir la nature de ce métier. « Kryptos » signifie « caché » et « logos » la science. Il s’agit donc de la science du secret. Le cryptologue, ou cryptanalyste, utilise la cryptographie (soit l’écriture secrète) pour sécuriser des informations sensibles. Ce spécialiste est l’un des piliers dans le secteur de la cybersécurité.

Historiquement, le cryptologue est un métier plébiscité dans la défense. Son rôle sert à garantir la confidentialité des informations d’États et des échanges entre les pays ou organisations diplomatiques. Aujourd’hui, les cryptologues interviennent dans les entreprises pour assurer la protection des données.

Quel est le rôle d’un cryptologue ?

Le rôle principal d’un ingénieur cryptologue est d’assurer la sécurité de toutes les données. Il s’agit notamment de sécuriser les mots de passe, les informations bancaires, etc. Avec des méthodes de chiffrement basées sur des algorithmes, il crypte l’ensemble des données pour éviter qu’elles ne soient vulnérables.

Il joue un rôle de protecteur des données sensibles, et ce à tous les niveaux. Du stockage à la transmission des données, il garantit l’intégrité des informations et s’assure qu’elles ne sont pas compromises.

Quelles sont les missions du cryptologue ?

Les missions du cryptologue tournent autour de deux concepts : la cryptographie et la cryptanalyse. Ces deux techniques se placent au service de la protection des données.

Sécuriser tous les systèmes informatiques

Parmi ses missions, le cryptanalyste doit sécuriser tous systèmes informatiques. Il s’agit des terminaux de paiement en ligne, des sites e-commerce, des cartes SIM, des cartes bancaires, etc. Son rôle est d’assurer que la transmission des données se fait de manière sécurisée. Entre le moment où l’utilisateur entre ses renseignements et où l’application les reçoit, les données sont cryptées pour garantir un cheminement sécurisé. 

Protection des données : élaborer des processus pour rendre les données inviolables

Le cryptologue développe des algorithmes élaborés pour mettre en place des mécanismes de codage. Ces techniques assurent le chiffrement des informations sensibles. Une fois cryptés, les éléments peuvent alors circuler de manière plus sécurisée. À l’inverse, il sait également décrypter les données et vérifier qu’elles n’ont pas été détournées, dans le cas d’un vol, ou compromises dans le cas d’une fraude.

Empêcher la compromission des informations sensibles

Sa mission consiste à chiffrer les données. L’objectif est de les rendre inviolables par quiconque souhaiterait les voler. Le cryptologue produit des éléments illisibles pour ceux qui ne disposent pas de la clé de déchiffrement. Avec ses connaissances en cryptographie, il crée un code capable de chiffrer, d’authentifier et de vérifier que les données ne sont pas compromises.

Son but ici est d’éviter l’interception de renseignements vitaux ou sensibles par les hackers. Ses méthodes servent aussi à empêcher l’intrusion des pirates dans les systèmes d’informations de l’entreprise.

Test de ses méthodes de chiffrement : conserver un temps d’avance sur les techniques des hackers

La cryptanalyse consiste à tester toutes les solutions mises en place par le cryptologue. Son encodage doit être infaillible et surtout, inaccessible pour les pirates les plus offensifs. Il peut arriver que son code ne soit pas bon. Dans ce cas, le cryptologue doit recommencer le développement de son code jusqu’à obtenir un haut niveau de sécurité.

Le cryptanalyste teste également les programmes développés par ses collègues de la sécurité informatique. Il cherche à éliminer tout risque d’interception des données.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour devenir cryptologue ?

Ce poste demande des compétences complexes et multiples. S’il est spécialiste en informatique, le cryptologue est aussi un passionné de mathématiques. Il dispose avant tout d’un bagage scientifique dont les connaissances ont été acquises au cours d’une formation spécialisée.

Des connaissances en informatique solides

L’informatique n’a pas de secrets pour le cryptanalyste. Il dispose de compétences solides dans le développement logiciel, cartes à puce, en sécurité réseau et dans la programmation sécurisée. Il connaît les principaux langages de programmation, comme C++, Java ou Python.

Le concept de signature numérique et d’échange de clés n’a aucun mystère pour lui. Il maîtrise notamment deux systèmes de codage : les cryptosystèmes symétriques fonctionnant sur une clé secrète, et les cryptosystèmes asymétriques, disposant d’une clé publique.

Des connaissances en mathématiques obligatoires pour les cryptologues

Le cryptologue est un féru de maths complexes. Ce sont les bases de la cryptographie. Il maîtrise l’algèbre, les statistiques et les probabilités. Ce niveau d’expertise lui sert pour le codage et la cryptanalyse

Les qualités complémentaires d’un cryptanalyste

L’anglais est obligatoire pour exercer ce travail, dont les documentations et références sont majoritairement partagées dans la langue de Shakespeare. Outre ce bagage de compétences, le cryptologue doit posséder de nombreuses qualités humaines. Ainsi, il doit : 

  • être rigoureux et précis dans ses analyses et l’écriture de son code ;
  • être organisé et méthodique pour traiter l’ensemble des informations qu’il manipule ;
  • être patient et persévérant, la cryptographie demandant du temps pour atteindre un code optimal et sécurisé ;
  • savoir travailler en équipe ;
  • s’accommoder des longues phases de test obligatoires pour évaluer la qualité de sa cryptographie.

Le travail du cryptologue s’effectue généralement seul. Cependant, cet expert est amené à partager ses connaissances avec ses collaborateurs. Pour alimenter son code, le cryptanalyste doit réaliser une veille régulière sur les innovations des technologies qu’il utilise.

Quelles études pour devenir cryptologue ?

Pour débuter une carrière d’expert en cryptologie, vous devez disposer d’un niveau bac +5 minimum. Au préalable, vous avez choisi de vous orienter vers les matières scientifiques au lycée. Différents cursus peuvent vous mener au métier de cryptologue.

Les différentes formations pour vous mener au métier de cryptologue

Voici une liste de diplômes précise, mais non exhaustive, conseillée pour devenir cryptologue. Optez pour un bac +5 :

  • en cryptologie, réseaux et protocoles ;
  • en mathématiques et applications aux codage et à la cryptologie ;
  • en cryptologie et sécurité informatique ;
  • diplôme d’ingénieur en cryptographie et sécurité des systèmes informatiques, etc.

Ces nombreux intitulés de diplômes vous ouvrent les portes pour devenir cryptologue. Vous pouvez également tendre vers un Bac +6. Vous obtenez alors un diplôme d’ingénieur spécialisé en sécurité pour les systèmes informatiques et les communications.

Obtenez un master en cybersécurité avec une spécialité de cryptologie

Vous pouvez, par exemple, choisir une formation Bac +5 dans une école d’ingénieur informatique et vous spécialiser en cryptologie, ou sécurité et codage de l’information. Il est également possible de suivre un cursus de cinq ans pour obtenir un master en cybersécurité. Faites alors le choix d’une école disposant des options relatives à la cryptographie et à la sécurité des systèmes d’information. Ces écoles vous font notamment mener des projets spécifiques de cryptanalyse afin de vous doter d’une première expérience pratique.

La Cyber Management School délivre à ses étudiants un cursus de 5 ans menant à un Master en Cybersécurité avec deux parcours de spécialisation : Engineer & Architect ou Risk, Strategy & Governance.

Dans quels domaines peut-il travailler ?

Le métier de cryptologue n’est plus uniquement lié à la défense ou à la diplomatie. Aujourd’hui, le traitement et la sécurité des données concernent une grande majorité d’entreprises, tout secteur d’activité confondu. Vous pouvez donc être cryptologue au sein d’organismes de la défense, comme la DGSE, ou rejoindre un grand groupe comme BNP Paribas. 

Le secteur financier, bancaire, celui des télécommunications, de la grande distribution, informatique ou les sociétés de conseils en haute technologie, emploient des cryptologues. Tous sont dans l’obligation d’assurer la protection des données qu’ils créent ou gèrent.

Quel est le salaire d’un cryptologue ?

Le salaire d’un cryptologue varie en fonction de l’entreprise qui l’emploie. En début de carrière, un cryptanalyste peut prétendre à une rémunération située entre 2 500 et 2 800 euros bruts pas mois. Au fil des années et de l’expérience acquise, la rémunération évolue et peut atteindre jusqu’à 15 000 euros par mois pour les plus grands spécialistes de cryptologie.

En France, un cryptologue junior peut recevoir un salaire entre 40 et 60 000 euros par an. Un profil plus expérimenté accède à une rémunération de plus de 100 000 euros par an. Notez qu’aux États-Unis, le niveau de salaire des spécialistes de la cybersécurité se montre plus élevé.

Quelles sont les évolutions professionnelles du cryptologue?

Malgré un haut niveau d’expertise dans son domaine, le cryptologue dispose d’une perspective d’évolution de carrière dans la cybersécurité. Son expérience peut le mener à résoudre des projets plus complexes. S’il souhaite évoluer vers un poste à responsabilité et diriger une équipe, il peut s’orienter vers un emploi de RSSI (responsable sécurité des systèmes d’information).

Le métier de cryptologue est un poste exigeant aux défis complexes. Comme tous les experts de la cybersécurité, il doit sans cesse adapter son code aux attaques renouvelées des pirates informatiques. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette spécialité, la Cyber School Management vous oriente vers le cursus le plus adapté.

Vous souhaitez en savoir plus sur les métiers du monde informatique ? Découvrez les formations diplômantes dispensées par la Cyber School Management.

 

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare Cyber Management School.

Plus de

fiches métiers

Métier de l'architecte réseau (architecte en ingénierie système et réseau)
Fiche métier de l’architecte réseau : missions, compétences, études et salaires

L’architecte réseau est chargé de l’interconnexion des biens et des services d’information au sein d’une entreprise ou d’une administration. Il […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Prompt Engineer
Fiche métier du Prompt Engineer : missions, compétences, études et salaires

Propulsée à l’avant de la scène avec l’arrivée de ChatGPT, l’intelligence artificielle (IA) a favorisé l’émergence de nouveaux métiers. Parmi […]

Découvrir la fiche métier
Découvrez le métier du Responsable GRC en cybersécurité
Fiche métier du responsable Gouvernance Risque et Conformité (GRC)

Le Responsable GRC mène ses actions dans les domaines de la gouvernance, du risque et de la conformité. Il veille […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Digital Forensic Analyst (analyste Forensic)
Fiche métier du Digital Forensic Analyst

Le digital forensic analyst, ou analyste forensic, œuvre dans le domaine de la criminalistique numérique. Expert en cybersécurité, il intervient […]

Découvrir la fiche métier
Métier d'Analyste de Malware
Fiche métier du Malware Analyst

Le Malware Analyst est un membre essentiel de l’équipe de cybersécurité d’une entreprise. À l’heure où les cyberattaques utilisent des […]

Découvrir la fiche métier
Métier de service delivery manager (Project Delivery Manager)
Fiche métier du Service Delivery Manager

Vous êtes partagé entre la finance, les ressources humaines, le droit des affaires et l’informatique ? Saviez-vous qu’il existe un […]

Découvrir la fiche métier