fbpx

24 octobre 2022

Devenir développeur full stack

Vous aimez les métiers du Web, du digital et de l’informatique et avez des compétences en développement, conception et configuration de sites internet, d’applications et de logiciels ? Découvrez le métier de développeur full stack

Définition du métier de développeur full stack

Le développeur full stack travaille, par définition, sur toute la stack :  le Back-end et le Front-end. Véritable architecte du digital, ses compétences multiples lui permettent de développer l’ensemble d’un site internet, d’une application ou d’un logiciel. Il sait concevoir un programme et s’assurer de sa maintenance. Il peut travailler au sein d’une start-up comme d’une grande entreprise, mais également en freelance. 

Quelles sont les missions du développeur full stack ?

Le développeur full stack a un emploi du temps très varié. Il intervient principalement sur des missions : 

  • de développement front-end, c’est-à-dire la conception du design et de l’ergonomie;
  • de back-end, c’est-à-dire la conception de l’architecture et de l’infrastructure;
  • d’intégration de contenus ;
  • d’optimisations SEO ;
  • de Proof Of Concept (POC), c’est-à-dire l’évaluation de la faisabilité d’un projet client ou interne ;
  • de phases de test.

Quel est le profil pour exercer le métier de développeur full stack ?

Être bon ingénieur passionné par la programmation, le développement web et les nouvelles technologies ne sont pas les seuls prérequis à l’exercice du métier de développeur full stack. Il faut également être créatif, polyvalent et parler couramment anglais.

Quelles sont les compétences requises pour être développeur full stack ?

Les savoir-faire du développeur full stack

Les langages de programmation et de développement web et leurs frameworks n’ont aucun secret pour les développeurs full stack. Un développeur maîtrise les différents types de codes et langages de programmation tels que HTML, JavaScript, CSS. Il connaît de plus les langages de développement back-end et les Applications Programming Interfaces (API) telles que Python, Ruby, PHP ou encore Java. Enfin, en bon gestionnaire, il maîtrise les systèmes de gestion de data et des bases de données ainsi que ceux de projets en équipe. 

Les savoir-être du développeur full stack

Le développeur full stack est capable de travailler à la fois en autonomie et en équipe. Il est ainsi doté d’une grande capacité d’adaptation et s’avère très rigoureux dans son métier. Il lui est enfin primordial de s’autoformer constamment et d’effectuer des veilles technologiques

Quel est le salaire d’un développeur full stack ?

Le salaire perçu par le développeur full stack dépendra de son niveau d’expérience. Ainsi il pourra prétendre, en France, à un salaire de 2500 € à 3750 € brut mensuels en début de carrière et jusqu’à 6000 € brut mensuels en tant que senior. 

Quelle formation pour devenir développeur full stack ?

Comme dans tous les métiers du domaine du Web et de l’informatique, plusieurs formations sont envisageables pour devenir développeur full stack  : 

  • BAC + 5 comme un master professionnel obtenu en école d’ingénieur ou à l’université avec, par exemple, une spécialisation en ingénierie logicielle ou dans la conception et le développement des systèmes d’information sur le Web ;
  • BAC + 3 tel qu’une licence professionnelle avec une spécialité dans l’informatique ou dans le domaine du développement web et multimédia ; 
  • BAC + 2 avec un BTS systèmes numériques ou services informatiques aux organisations. 

Saviez-vous que pour acquérir les compétences nécessaires pour devenir développeur full stack il existe des offres de formation en présentiel et en ligne ?

Quelles sont les évolutions professionnelles du développeur full stack ?

Le développeur full stack pourra accéder aux métiers de lead développeur, Head of digital, directeur de site, architecte technique ou encore chef de projet technique, en CDI en entreprise ou en freelance. 

Découvrez ici les autres types de métiers.

Plus de

fiches métiers

Métier d'auditeur en cybersécurité
Auditeur cybersécurité

Le vulnerability analyst, ou vulnerability assessment analyst, analyse les failles constituant un risque pour les systèmes d’exploitation, les réseaux informatiques et les applications.

Découvrir la fiche métier
Métier ingénieur DevOps
DevSecOps

Le vulnerability analyst, ou vulnerability assessment analyst, analyse les failles constituant un risque pour les systèmes d’exploitation, les réseaux informatiques et les applications.

Découvrir la fiche métier
Métier de vulnerability assessment analyst
Vulnerability analyst

Le vulnerability analyst, ou vulnerability assessment analyst, analyse les failles constituant un risque pour les systèmes d’exploitation, les réseaux informatiques et les applications.

Découvrir la fiche métier
Métier de technicien d'assistance informatique
Technicien d’assistance en informatique

Indispensable aux utilisateurs d’équipements numériques, le technicien d’assistance en informatique joue un rôle clé au sein de l’entreprise.

Découvrir la fiche métier
Métier d'architecte cybersécurité
Architecte cybersécurité

Le métier d’architecte en cybersécurité se réfère aux opérations menées sur l’infrastructure et l’architecture d’un système informatique dans le but de s’assurer de son niveau de sécurité. 

Découvrir la fiche métier
Métier de consultant en cybersécurité
Consultant en cybersécurité

Un consultant en cybersécurité est un peu comme un hacker au service d’une entreprise. En pénétrant son système informatique avec un programme adapté, il évalue le niveau de sécurité des réseaux et leurs potentielles failles.

Découvrir la fiche métier