21 juillet 2023

Fiche métier du Chief Information Security Officer

 

Toute armée a besoin d’un général. En cybersécurité, c’est le même principe. On peut déployer autant de firewalls, logiciels SIEM, et politiques de sécurité que l’on veut pour anticiper et contrer les cybermenaces, tout cela restera inutile sans une personne chargée de coordonner la sécurité de l’infrastructure informatique. 

 

Cette personne, c’est le CISO (Chief Information Security Officer) ou le RSSI (Responsable de la Sécurité du Système d’Information). Si vous êtes passionné d’informatique, de cybersécurité, et que vous cherchez un métier porteur, vraiment utile en entreprise, alors continuez à lire pour tout apprendre sur le rôle du CISO informatique.

 

Qu’est-ce qu’un chief information security officer ?

 

Le Chief Information Security Officer, abrégé CISO, est un personnel intégré à la direction de l’entreprise et chargé de bâtir une architecture de sécurité afin d’assurer la protection des données. En termes de responsabilités, il se place au-dessus du RSSI.

 

On distingue donc 2 appellations pour des métiers assez proches : RSSI et CISO. Le RSSI, Responsable de la Sécurité du Système d’Information, comme le CISO, travaille à sécuriser le réseau de son entreprise. La différence se fait au niveau du salaire, et de la place dans l’organigramme car le CISO appartient souvent à la direction, pas le RSSI.

Quels sont le rôle et les missions du CISO ?

Dans une entreprise, le CISO porte de lourdes responsabilités. Il doit d’une part assurer la sécurité des données, c’est-à-dire savoir où elles se trouvent, qui y a accès, et s’assurer de leur conformité par rapport aux réglementations en vigueur. D’autre part, il cherche à anticiper les cybermenaces. 

Dans les faits, cela consiste pour lui à mener des audits pour évaluer les risques et trouver les failles dans l’infrastructure informatique. Une fois cette partie d’enquête effectuée, il met en place des politiques de sécurité qu’il fait connaître au reste des collaborateurs dans l’entreprise.

La communication est un atout primordial pour le CISO, car en plus de la lutte purement technique contre les cybermenaces, il doit également aider l’ensemble des personnels à adopter des pratiques sécurisées, c’est-à-dire à utiliser le réseau et l’infrastructure sans créer de failles de sécurité.

Enfin, le CISO est amené à anticiper ses échecs, donc à concevoir des procédures en cas de fuites des données, de cyberattaque ou de toute autre faille dans la sécurité du réseau. Il veillera tout particulièrement à protéger l’entreprise de ses propres personnels, en se préparant à un éventuel détournement des données en interne.

Profil pour prétendre au poste du responsable de la sécurité des systèmes d’information.

Le candidat idéal pour un poste de CISO devra pouvoir justifier d’une importante expérience (au moins 5 ans) dans l’informatique en tant que chargé de projet. Il doit également être proactif, assoiffé de programmation et avec de très solides compétences techniques.

Il sera également attendu du candidat CISO qu’il possède des compétences avancées en sécurité informatique et en conformité. C’est-à-dire qu’il maîtrise les réglementations, certifications et normes relatives aux données et à la cybersécurité en droit des entreprises.

Enfin, le CISO étant amené à gérer une équipe et à communiquer avec l’ensemble du personnel de l’entreprise, il est souvent souhaité que ses compétences techniques soient complétées par un savoir managérial et une bonne intelligence communicationnelle.

Quelles études et formations pour devenir CISO ?

Le niveau minimum requis pour occuper un poste de CISO ou RSSI est le niveau licence (BAC+3). Dans la plupart des cas, les candidats justifiant d’un Master ou d’un diplôme d’ingénieur en informatique, cybersécurité, ou mathématiques et programmation seront privilégiés.

Il est également nécessaire d’ajouter à ce profil basique, un certain nombre de certifications complémentaires, comme des formations en management, en droit des entreprises et en cybersécurité. Cependant, il n’y a pas d’option à privilégier ; c’est au candidat de se bâtir un profil complet au fil de sa carrière.

De nombreuses formations sont proposées en interne par des entreprises pour élargir le spectre de ses connaissances en cybersécurité. Il est également possible de suivre une formation en ligne pour ajouter une compétence particulière à son CV. Le CISO n’a jamais trop de connaissances en cybersécurité.

Quel est le salaire d’un chief information security officer ?

Étant données la charge de travail et les importantes responsabilités du Chief Information Security Officer, il peut souvent prétendre à un bon salaire. Le salaire sur un premier poste est de 50k € brut par an. Il peut atteindre 150k € brut par an.

Comme il n’est pas fréquemment intégré à la direction, le RSSI gagne un peu moins que le CISO. Son salaire démarre aux alentours de 45k € brut par an et dépasse rarement 120k € brut par an.

Dans ce métier, le salaire est rarement indexé à une grille établie. Cela signifie que le candidat doit faire valoir une solide expérience et des résultats avérés pour espérer négocier un meilleur salaire. Pour cela, réussir à instaurer un climat de sécurité, tant sur le plan informatique que physique est primordial.

Quelles sont ls évolutions professionnelles pour un CISO ?

Une fois son expérience et la qualité de son travail établies, le CISO pourra opter pour des évolutions de carrière intéressantes. La première est de se voir proposer la direction d’un service informatique important, la seconde est de devenir consultant indépendant. 

Un consultant en cybersécurité indépendant doit pouvoir justifier d’excellents résultats pour que des entreprises lui fassent confiance et lui confient la sécurité de leurs données. Cela dit, les audits qu’il effectuera pourront être très bien rémunérés.

Le consulting haut de gamme est souvent l’apogée d’une carrière, car il n’y a pas de limite à ce qu’une entreprise est capable de payer pour une expertise de qualité, et pour s’éviter des pertes encore plus importantes en fuite de données.

Quels secteurs recrutent les chiefs information security officer ?

Tous les secteurs d’activités peuvent être amenés à recruter des chiefs information security officer. En règle générale, dès qu’une entreprise manipule des informations, et possède une infrastructure informatique importante, elle a besoin d’un personnel chargé de la coordination de la sécurité.

De nombreuses entreprises peuvent donc être amenées à recruter un CISO ou un RSSI, mais ce recrutement, peu importe le secteur, sera rude. En effet, étant données les responsabilités du poste, il n’est jamais proposé à un débutant en cybersécurité.

Chief Information Security Officer : le métier en 5 points clés

  • Le CISO est chargé d’assurer la sécurité des données d’une entreprise dans son infrastructure informatique et physique.
  • Il a un rôle très important ainsi que de lourdes responsabilités.
  • Son salaire évolue de 50k euros brut par an à 150k euros brut par an, il peut encore augmenter par la suite en proposant du consulting de haut niveau.
  • Pour prétendre à ce type de poste, un BAC+5 ou BAC+6 accompagné de plusieurs certifications annexes et d’une solide expérience sont souvent nécessaires.
  • Le CISO doit être polyvalent, car il sera amené à utiliser des outils, logiciels, et compétences très variés pour mener à bien sa mission.

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare Cyber Management School.

Plus de

fiches métiers

Métier du Prompt Engineer
Fiche métier du Prompt Engineer : missions, compétences, études et salaires

Propulsée à l’avant de la scène avec l’arrivée de ChatGPT, l’intelligence artificielle (IA) a favorisé l’émergence de nouveaux métiers. Parmi […]

Découvrir la fiche métier
Découvrez le métier du Responsable GRC en cybersécurité
Fiche métier du responsable Gouvernance Risque et Conformité (GRC)

Le Responsable GRC mène ses actions dans les domaines de la gouvernance, du risque et de la conformité. Il veille […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Digital Forensic Analyst (analyste Forensic)
Fiche métier du Digital Forensic Analyst

Le digital forensic analyst, ou analyste forensic, œuvre dans le domaine de la criminalistique numérique. Expert en cybersécurité, il intervient […]

Découvrir la fiche métier
Métier d'Analyste de Malware
Fiche métier du Malware Analyst

Le Malware Analyst est un membre essentiel de l’équipe de cybersécurité d’une entreprise. À l’heure où les cyberattaques utilisent des […]

Découvrir la fiche métier
Métier de service delivery manager (Project Delivery Manager)
Fiche métier du Service Delivery Manager

Vous êtes partagé entre la finance, les ressources humaines, le droit des affaires et l’informatique ? Saviez-vous qu’il existe un […]

Découvrir la fiche métier
Métier du Hacker, le pirate informatique qui déjoue la cybersécurité
Fiche métier du hacker

Le hacker éthique participe au développement de solutions en cybersécurité. À la différence du pirate informatique malveillant et cherchant à […]

Découvrir la fiche métier